top of page

LES EXERCICES DE BASE

 

 

 

EXERCICE 1 YA YA YA

EXERCICE DE CHANT: ASSOUPLIR LA RACINE DE LA LANGUE

La gorge n'est pas utilisée de façon active quand on chante, et pourtant l'une des plus grandes difficultés à surmonter est d'avoir la gorge ouverte et de la garder ouverte pendant le chant, sauf sur les voyelles I et E parce que la langue se redresse. Si la langue est lourde, la fonction des cordes vocales peut être entravée, étant donné que la racine de la langue est attachée au larynx. Si elles sont empêchées de vibrer librement, ce qu'on appelle communément un vibration peut en résulter. Cet effet peut être causé par l'ignorance, la nervosité ou parce qu'on force la voix pour lui donner une couleur dramatique. C'est ce qu'on appelle chanter sur la gorge, et cela doit être évité à tous prix.

 

Regardez le diagramme,  vous verrez à quel point la racine de la langue est en réalité volumineuse et encombrante. En voyant la masse de la langue connectée au larynx, vous comprendrez l'intérêt de donner autant d'aisance que possible à cette racine. La langue doit travailler pour vous, et être sous votre contrôle. Le bout de la langue doit être entièrement indépendant de la racine étant donné que c'est cette partie qui articule.

 

L'exercice suivant vise à assouplir la racine de la langue et à lui permettre de se relâcher, de façon à alléger la pression sur le larynx. Nous obtenons cela en faisant bouger la racine de la langue vers le haut et vers le bas sur la syllabe YA.

 

FORMES DE LA BOUCHE  Commencez l'exercice avec le grand sourire. Laissez tomber la mâchoire légèrement après avoir dit le premier YA. Cela donnera de la place à la langue pour qu'elle puisse bouger à l'intérieur de la bouche. Revenez au sourire sur le dernier YA.

 

VOYELLE  Sur la voyelle A, la langue est à plat dans la bouche. Mais dans la syllabe YA vous trouvez une diphtongue, de sorte que le son se décompose en I et A. Normalement, dans une diphtongue, l'accent est mis sur la première voyelle du son. Cependant, comme cet exercice est un exercice d'assouplissement, mettez aussi peu que possible l'accent sur le i. La racine de la langue se relève sur i et bloque la gorge, donc essayez de penser à un son A continu. Ne négligez pas complètement le I parce que le mouvement vers le haut que fait la langue est important dans cet exercice, mais c'est la force du mouvement que fait la langue vers le bas pour dire A qui va finalement assouplir la racine de la langue et ouvrir la gorge.

 

DIAPHRAGME Le D marqué sur la note la plus aigue de la phrase figure au dessus de la première note, le sol. Rentrez votre diaphragme d'un coup sur cette note et gardez-le rentré.  Quatre autres sol suivent le premier, mais ne rentrez pas le diaphragme à chaque fois. On ne dispose pas d'assez de souffle pour le rentrer cinq fois. 

 

OUVERTURE DE LA BOUCHE   Je vous rappelle que ceci est un exercice musculaire destiné à assouplir la racine de la langue. Ne le pratiquez pas au dessus du ré, qui est la dernière note du registre intermédiaire supérieur. La bouche est légèrement  ouverte (même dans les registres intermédiaires) en laissant tomber la mâchoire après le premier YA, pour faire de la place à la langue dans la bouche.

 

RACINE DE LA LANGUE   Mettez l'accent sur le mouvement descendant de la langue. La racine de la langue est un muscle très raide, donc n'hésitez pas à exagérez le mouvement jusqu'à en avoir des hauts le coeur. Plus durement vous descendez le muscle, plus vite il s'assouplira et deviendra flexible.

 

NOTE

Pratiquez en vérifiant le mouvement de votre langue dans un miroir. Placez aussi votre main sous votre menton pour vous assurer que la mâchoire ne bouge pas de haut en bas. La mâchoire doit rester immobile pendant tout l'exercice.

 

Ceci est un exercice très profitable. Vous devriez le pratiquer aussi souvent que possible. Cependant, ne pratiquez pas longtemps à chaque fois, car la racine de la langue va se fatiguer, devenir rigide, et vous allez commencer à avoir mal à la gorge. Pratiquez plusieurs fois par jour mais pas longtemps. Vous pouvez aussi faire cet exercice silencieusement.

ya ya ya.png
Yaya

 LA FORME DES VOYELLES

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

l y a seulement deux formes de la bouche qui sont utilisées en chant. C'est une règle immuable, quelle que soit la langue dans laquelle vous chantez.

6

La première forme de la bouche se fait dans le sourire. Cette forme est pour les voyelles i, è et a. Essayez de dire ces trois voyelles dans un grand sourire et souvenez-vous de ne pas baisser votre mâchoire même d'une fraction.
Gardez votre mâchoire absolument immobile.

La deuxième forme de la bouche est pour les voyelles ou et o qui se forment dans le palais, au niveau de vos dents supérieures. Quand vous prononcez ces deux voyelles, n'abaissez pas votre lèvre supérieure pour former le son, autrement vous allez bloquer l'amplification.
Partez du sourire, avec la gorge ouverte, et amenez légèrement les commissures de vos lèvres en avant. Essayez de dire ou en tirant votre lèvre supérieure vers le bas, puis essayez avec la position correcte. Vous entendrez la différence. Si vous abaissez votre lèvre supérieure sur vos dents, le son est feutré et peu clair. Avec la position correcte, le son est net et placé en avant. Maintenant laissez votre bouche dans la même position que pour ou et dites o. Vous sentirez peut-être que votre mâchoire veut s'abaisser, mais ne la laissez pas faire. A nouveau, partez du sourire, amenez vos commissures de lèvres légèrement vers l'avant, et dites ou o, en gardant la bouche dans la même position. Votre bouche ne doit jamais changer de forme pour ces deux voyelles.

Maintenant, dites les cinq voyelles, en partant du sourire, puis en amenant les commissures des lèvres légèrement vers l'avant pour ou, oh, et en revenant au sourire pour i è et a.
ou o i è a

Imaginez que votre bouche est comme un accordéon qui bouge vers l'avant et sur les côtés mais jamais vers le haut ni vers le bas.

Pratiquez les deux formes de la bouche sur les voyelles ou, o, i, è, a devant un miroir et exagérez le sourire pour i, è, a. Il est aussi utile de placer une main sous le menton pour vérifier que votre mâchoire ne tombe pas, spécialement sur le a.

loulo li le la.png
Exercice en di 2

L'exercice suivant vous permet d'intégrer les deux règles ainsi que d'utiliser votre diaphragme, les formes de la bouche et la consonne L, produite avec le bout de la langue.  La mélodie est simple, de façon à ce que vous puissiez vous concentrer complètement sur la technique. Avant de chanter, pensez à appliquer toutes les règles définies précédemment:

 

POSITION  Un pied légèrement en avant de l'autre, le poids bien en avant sur la plante des pieds.

 

CONTROLE DU SOUFFLE Inspirez rapidement et sans bruit avec la langue à plat, le sourire et en gonflant le ventre. Chantez l'exercice dans un seul souffle.

 

FORMES DE LA BOUCHE  Commencez l'exercice dans un grand sourire. Amenez légèrement les commissures des lèvres en avant pour lou lo, en faisant attention à ne pas faire tomber la lèvre supérieure. Revenez au sourire pour li lé et le la final. La langue repose à plat quand vous chantez la voyelle A. Soyez conscients de ce mouvement de la langue mais ne laissez pas la mâchoire tomber.

Gardez la position du sourire et la mâchoire stable.

 

CONSONNES  Prononcez la consonne L avec le bout de la langue, très  précisément, sur chaque note, en laissant le bout de la langue toucher les dents supérieures.

 

DIAPHRAGME   Comme le demande la règle N°1, rentrez le diaphragme sur la note la plus aigue de la phrase. Dans cet exercice, vous allez le rentrer deux fois parce que la phrase de base se répète. Le signe D indique que c'est l'endroit où vous devez rentrer le ventre. C'est sur la syllabe LO sur le sol et la deuxième fois sur le second sol.

Sur le premier D, rentrez le ventre seulement un peu, de façon à économiser de l'air pour la seconde partie de la phrase. Ne relâchez pas le diaphragme entre la première et la seconde fois où vous le rentrez.

 

OUVERTURE DE LA BOUCHE  Il n'est pas nécessaire d'aller haut dans cet exercice. Il vise à coordonner plusieurs aspects de la technique. Restez en dessous du registre de tête et ouvrez la mâchoire à partir des points de jonction seulement un petit peu sur la plus haute note de la phrase (au signe D). Gardez la bouche dans cette position jusqu'au premier LO de la deuxième mesure, et à ce moment-là, revenez au sourire. Ouvrez une seconde fois au signe D. Gardez la bouche légèrement ouverte jusqu'au LA final, quand vous revenez au grand sourire.

 

Cet exercice est conçu pour vous donner l'habitude de penser à plusieurs choses à la fois. Ne vous préoccupez pas du son de votre voix. Concentrez votre attention sur le fait d'exagérer votre utilisation du diaphragme et la position de la bouche. Le cerveau doit se former en premier, la voix suivra.

bottom of page